Quelle est la recette de la nouvelle montre PanoMaticInverse de Glashütte Original? Elle paraît simple aux premiers abords. Réutilisez le principe de la PanoInverse de 2008 et son son réglage fin à double col de cygne exposé côté cadran, puis remplacez le calibre 66 à remontage manuel par le nouveau calibre 91-02 à remontage automatique. Une recette simple mais qui reste efficace. On pourrait ergoter sur l’utilité d’un mouvement mécanique à remontage automatique pour un tel modèle. La philosophie de cette montre convient davantage à un mouvement manuel. Ainsi, une masse oscillante modifie l’esprit d’une montre, quand bien même visuellement, aucun détail ne changerait.

Pour rappel, la PanoInverse présentait son réglage fin sur la face de la montre, grâce à l’inversion du positionnement des composants que habituellement visibles à travers le fond en verre saphir. Pour y concevoir le calibre 66, il avait fallu affiner de nombreux composants et repenser les pièces individuelles ainsi que les sous-groupes existants. Voilà pour l’explication. Reste la question de l’usage: un tel système – dites-moi si je me trompe – nécessite d’ôter la quadrature (ensemble mouvement et cadran) pour re-régler précisément la montre. Avouez qu’en termes de simplicité on n’eût mieux fait!
La PanoMaticInverse est équipée du calibre 91-02, un mouvement automatique de doté d’une réserve de marche de 42 heures. Elle affiche les heures, minutes et secondes ainsi que la date panoramique emblématique de Glashütte Original. Ici, la décoration du mouvement est particulièrement soignée: vis bleuies et rubis sur une platine trois-quarts rhodiée et ornée des Côtes de Glashütte (un ersatz de côtes de Genève made in Saxe), aiguilles bleuies enduites de touches de Super-LumiNova, date panoramique, sans oublier le réglage fin à double col de cygne.

L’arrière du mouvement, visible à travers le fond en glace saphir du boîtier, révèle au centre le rotor squeletté doté d’une masse oscillante en or 21 carats ainsi que le chemin du rotor et ses finitions raffinées. Son propriétaire peut également admirer la finition Côtes de Glashütte, quelques rubis et une gravure bicolore sur le pont de rouage.

La PanoMaticInverse est disponible en deux versions : l’une dotée d’un boîtier en or rouge satiné et poli avec appliques en or, bracelet marron en alligator de Louisiane façon nubuck. L’autre version propose une beauté plus froide: boîtier en acier fin poli, appliques bleues et bracelet supplémentaire en alligator bleu foncé de Louisiane. Les deux modèles sont équipés d’une boucle déployante en or rouge ou acier fin selon le modèle.