Qu’est-ce que la montre Crash squelette de Cartier vous inspire? L’indifférence est dans tous les cas proscrite. Sa forme tout en courbe mais jamais ronde pourrait laisser penser qu’un étourdi aurait laissé fondre sa montre sur un radiateur. Cette montre, qui est une réinterprétation de la montre Crash , est doté d’un mouvement de forme. Le calibre 9618 MC occupe chaque espace qui lui est offert dans ce boîtier alambiqué. La prouesse est de taille et m’impressionne tout autant qu’elle m’inspire. On se croirait dans un tableau de Dali, « La Persistance de la Mémoire » ou peut être plus exactement, dans « Montre molle au moment de la première explosion », quoique, ici, pour être plus exact, ce serait après cette première explosion ou pendant une seconde… Avec cette montre, Cartier confirme que mieux que quiconque, elle est capable de jouer sur les formes, dans toutes leurs diversités, des angles d’une Tank aux rondeurs d’une Rotonde.
Dali (1954) : Montre molle au moment de la première explosion

La légende veut qu’un client aurait confié au directeur de la filiale londonienne une montre Cartier accidentée. Séduit par cette forme inédite, ce directeur a ensuite proposé que ce design soit repris par la maison, à l’occasion d’une édition limitée. mais à l’époque, cette montre embarquait un mouvement rond, qui laissait donc pas mal d’espace libre à l’intérieur du boîtier asymétrique et difforme…
Cette anomalie est aujourd’hui réparée, puisque le mouvement tout entier se retrouve anamorphosé, afin de s’intégrer à la forme incurvée du boîtier. Et, pour complexifié encore la chose, le calibre 9618 MC est entièrement squeletté. Celui-ci est donc visible en transparence, à travers le cadran ciselé, sculpté, de chiffres romains démesurés qui font office de platine.
Ce qui m’impressionne avec cette montre, c’est l’effort et l’investissement de Cartier pour ce mouvement hors-norme. car le calibre 9618 MC n’est pas un mouvement traditionnel qui aurait été simplement modifié pour s’ajuster au boîtier. Il a été conçu, dès le début, comme un mouvement ajouré, pensé par les horlogers pour cette montre en particulier et ne pourra donc pas être réutilisé – sans modification majeure – pour d’autres modèles. On est donc bien loin d’une horlogerie industrielle, en terme de production de masse…
Mouvement: mécanique à remontage automatique, calibre 9618 MC, squelettage des ponts en forme de chiffres romains, 17¼ » » sur 9″ » lignes (37,9 x 20,2 mm), 3.97mm d’épaisseur, 20 rubis, 138 composants, 28 800 alternances / heure, 3 jours de réserve de marche

Boîtier : en platine 950, 28,15 x 45,32 mm, 9.62mm d’épaisseur, couronne perlée en platine 950 ornée d’un saphir cabochon bleu, Verre minéral, fond saphir, étanche à 30m

Aiguilles : En forme de glaive en acier bleui

Bracelet : en alligator gris, boucle déployante à double réglage en or gris 18 carats