La montre Montblanc Heritage Spirit Orbis Terrarum, qui sera présentée lors du prochain salon de Genève, livre une interprétation plutôt intéressante de la complication « worldtime » ou heures du monde. Ici, elle est matérialisée par une mappemonde permettant d’afficher l’heure sur 24 fuseaux horaires. Son cadran est constitué de plusieurs niveaux. Au centre, le cadran principal en verre saphir affiche les continents tels qu’on les voit du Pôle Nord. Ces derniers sont encerclés par le nom des 24 villes représentant les différents fuseaux horaires. Sous le cadran principal évolue un disque indiquant le jour /nuit ainsi que les 24 heures des différents fuseaux horaires dont la rotation est entraînée par le mécanisme du mouvement.

Pour régler l’heure, la ville locale désirée doit tout d’abord être positionnée à 6 heures à l’aide du poussoir à 8 heures. Puis, les aiguilles des heures et des minutes (qui sont toujours liées au disque jour/nuit et 24 heures) peuvent être ajustées à l’aide de la couronne afin de régler l’heure locale exacte de la ville souhaitée.

Une fois ce réglage effectué, en plus de l’heure locale exacte, le temps précis des 24 fuseaux horaires sera affiché autour du cadran en saphir. Lors d’un voyage dans un autre fuseau horaire, la nouvelle ville de destination devra simplement être placée à 6 heures. Ce réglage est à nouveau effectué grâce au poussoir situé à 8 heures qui fera tourner en même temps les continents, les villes, le disque jour/nuit avec les 24 heures des différents fuseaux horaires ainsi que l’aiguille des heures par saut d’une heure. Le temps précis des minutes ne sera quant à lui pas affecté. Lorsque ce simple ajustement sera effectué, l’heure locale de la nouvelle destination ainsi que celle des 24 fuseaux horaires seront à nouveau parfaitement synchronisées.

La construction innovante sur plusieurs niveaux permet d’afficher simultanément l’heure dans les 24 fuseaux horaires. Le disque jour/nuit permet d’identifier instantanément le jour et la nuit sur la planète. La rotation de ce disque modifie la couleur des continents sur le cadran qui passe du clair (jour) au sombre (nuit). Ce principe de fonctionnement innovant est très rare en Haute Horlogerie.

La montre est animée par le calibre MB29.20, un mouvement mécanique à remontage automatique battant à une fréquence de 28’800 alternances par heure (4 Hz) et doté de la complication exclusive créée en interne par Montblanc.

Parmi les autres caractéristiques de ce modèle on trouve un boîtier de 41 mm aux lignes droites et raffinées, une lunette ronde étroite et convexe, un verre saphir bombé traité anti-reflets, des flancs s’abaissant à la verticale dotés d’une finition satinée horizontale, des cornes légèrement courbées, des aiguilles polies et facettées de forme dauphine classique, une couronne ornée de l’emblème Montblanc en relief sur fond sablé, et un bracelet en cuir d’alligator à grandes écailles doté d’une boucle triple déployante pour un confort optimal.