La ligne Tradition de Breguet fêtera ses 10 ans avec un nouveau modèle à remontage automatique et seconde rétrograde, portant la référence 7097. Comme toutes les montres de cette collection et en particulier comme la référence 7027 , ce garde-temps met en scène les différentes organes du mouvement (roues, échappement, barillet…) au-dessus de la platine. Les ponts et platine sont grenaillés de manière parfaitement uniforme. La forme de la masse oscillante en or emprunte le style des mouvements de l’époque tandis que le classique motif de guilloché « Clou de Paris », réalisé à la main, met en exergue un cadran réduit en or argenté excentré à 12h. L’identité visuelle de cette collection a été depuis reprise pas plusieurs marques, et notamment par MB&F avec sa Legacy Machine, ou encore par Arnold & Son et sa TB88…

L’affichage des heures et des minutes grâce aux aiguilles Breguet en acier bleui à « pomme évidée » est complété par l’indication de la seconde rétrograde, à 10h. Cette seconde rétrograde a été superposée au cadran à l’aide d’un demi-cercle au fini brossé circulaire. Et, dans un souci de syméétrie et donc d’équilibre visuel, le pare-chute, élément emblématique de la collection Tradition, a été positionné à 4h. Identifiable au premier coup d’œil, cette invention signée Breguet permet de protéger l’axe du balancier des chocs. Elle est l’ancêtre du moderne « Incabloc » et de toutes les autres protections contre les chocs.

Parmi les autres caractéristiques technique, on remarque un échappement à ancre en ligne inversée avec cornes en silicium et un spiral à courbe terminale Breguet en silicium, garantissant une meilleure précision de marche.

Comme toutes les montres de la collection Breguet Tradition, la 7097 est inspirée des montres de souscription créées en 1796 par A.-L. Breguet. Ces montres à une seule aiguille ou à tact étaient particulièrement simples à concevoir, d’où leurs prix relativement abordables. Et, en échange de du paiement du quart du prix de la montre à la commande, Breguet offrait une remise non négligeable… Soyons franc, des montres de souscription, il ne reste que la source d’inspiration, car le mouvement de la 7097 comme des autres modèles de la collection tradition sont bien plus complexe puisque certains organes son positionnés côté cadran et non côté fond. Et, même si le principe de la souscription était réintroduit, je doute qu’il fasse de cette montre un objetd e consommation de masse, ou du moins, à la commercialisation plus démocratique…

Fiche technique:

Mouvement: mécanique à remontage automatique, numéroté et signé Breguet, calibre 505SR1. 14½ lignes, 38 rubis, réserve de marche de 50 heures, échappement à ancre en ligne inversée avec cornes en silicium, spiral Breguet en silicium, fréquence 3.0 Hz, ajusté dans 6 positions

Boîtier: en or blanc 18 carats à carrure finement cannelée, 40mm de diamètre, attaches soudées, barrettes vissées, fond saphir, étanche jusqu’à 3 atm (30m)

Cadran: en or 18 carats argenté et guilloché à la main, excentré à 12h. Individuellement numéroté et signé Breguet, tour d’heures en chiffres romains, indication de la petite seconde rétrograde à 10h, aiguilles Breguet à « pomme évidée » en acier bleui.

Bracelet: en cuir

Référence:  7097BB/G1/9WU (également disponible en or rose 18 carats – référence 7097BR/G1/9WU)