Montres365.com vous propose une sélection personnelle des 10 plus belles montres Phases de Lune de l’année 2014. Les modèles présents ici se distinguent soit par une maîtrise technique particulièrement aboutie, soit par une apparence pour le moins séduisante. A vous de déterminer laquelle de ces montres vous aura le plus séduit au cours de l’année…

k

A. Lange & Söhne Richard Lange Quantième Perpétuel « Terraluna »

La montre Richard Lange Quantième Perpétuel « Terraluna » d’A. Lange & Söhne est un véritable chef-d’oeuvre d’horlogerie. Avec un affichage orbital des phases de lune, un quantième perpétuel avec grande date Lange, une réserve de marche de 14 jours et un échappement à force constante, ce garde-temps montre toute la maitrise technique et esthétique de la manufacture allemande A. Lange & Söhne.

k

Côté mouvement, l’affichage orbital des phases de lune, en attente de brevet, représente pour la première fois dans une montre-bracelet la situation de la Lune par rapport à la Terre et au Soleil. L’affichage se compose de trois disques. Sur un disque du ciel piqué d’étoiles, la Lune, que l’on peut voir à travers une ouverture ronde, tourne autour de la Terre dans le sens antihoraire. Sa révolution synodique est si fidèle à la lunaison effective, qui est de 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 3 secondes, que l’indicateur ne devra subir une correction d’un jour que dans 1058 ans. Au-dessous tourne un disque lunaire représentant la Nouvelle Lune et la Pleine Lune. À travers l’ouverture pratiquée dans le disque du ciel, on peut voir la phase de lune. Dans l’agencement, le balancier occupe la position du Soleil. À la Nouvelle Lune, le disque lunaire noir se trouve entre la Terre et le Soleil. À la Pleine Lune, le disque clair se trouve de l’autre côté de la Terre. Ainsi, on peut voir simultanément la position de la Lune et la phase lunaire. Au centre de l’affichage, la Terre tourne une fois par jour autour de son axe. Sur le côté regardant le Soleil, donc le balancier, c’est le jour, et de l’autre côté, la nuit. L’échelle périphérique graduée en 24 heures donne l’indication de l’heure pour l’hémisphère nord.

A. Lange & Söhne Grande Lange 1 Phases de Lune

j

 

Sur la Grande Lange 1 Phases de Lune, le revêtement du disque de lune, obtenu grâce à un procédé breveté, confère à cette complication astronomique un aspect des plus détaillés. L’affichage des phases de lune reproduit avec 99,9978 pour cent de précision le temps séparant chaque nouvelle Lune, soit le mois synodique moyen, qui compte 29 jours, 12 heures, 344 minutes et 3 secondes. Pour simplifier, le cycle lunaire est arrondi à 29,5 jours dans la plupart des affichages de phase de lune classiques. Cela induit un écart de 44 minutes et 3 secondes par lunaison, ce qui, au bout de deux ans et demi, représente déjà un jour.

d

Répondant à un calcul beaucoup plus précis, l’engrenage à sept paliers de la Grande Lange 1 Phases de Lune réduit cet écart à moins d’une minute par lunaison. Une fois correctement réglé, l’affichage ne devrait être corrigé d’un jour qu’après 122,6 ans, pour autant que la montre fonctionne sans interruption.

Christiaan Van Der Klaauw Real Moon Joure « Rush Hour at the Moon »

 

Christiaan Van Der Klaauw, LE spécialiste des complications astronomiques, a fait appel au maître-graveur Kees Engelbarts pour concevoir la magnifique cadran de la montre « Rush Hour at the Moon », le dernier modèle de la collection Real Moon Joure. On peut y observer six spationautes en relief, autour de la phase de lune en trois dimensions. Et cette phase de Lune, est, vous l’imaginez bien, tout à fait exceptionnelle. Elle effectue sa rotation complète en 29,530588853 jours, ce qui est quasiment l’exacte durée de rotation de la Lune autour de la Terre.

 

Du coup, cette montre ne nécessite aucun réglage avant… 11 000 ans!!! C’est donc la phase de Lune la plus précise du marché. Rien de moins que cela.

De Bethune Dream Watch 5.2

 

La montre Dream Watch 5.2 est le fruit d’un travail de recherche sur les formes, les couleurs, la matière. Elle est habillée de zirconium noirci , résistant et léger. Interprétation typique de De Bethune, une petite sphère bicolore indique les phases de lune.

 

Composée de deux demi-sphères d’acier bleui et de palladium assemblées et polies, elle guide l’œil vers l’affichage digital et minimaliste des heures et des minutes.

Dior Chiffre Rouge C03

La collection Chiffre Rouge s’est enrichie d’un nouveau modèle: la C03. Cette montre est dotée du calibre Elite 691 de Zenith et affiche les  phase de lune, une grande date et une petite seconde. La C03 se caractérise en outre par son cadran en nacre gris métallisé et orné d’or rose.

Frédérique COnstant FC 945 Heart Beat Manufacture

 

En 2014, Frédérique Constant a présenté le nouveau calibre Heart Beat FC-945 Silicium, optimisé en termes de fiabilité et de longévité. Le cadran arbore des chiffres romain noirs, assortis au style des fines aiguilles des heures et des minutes. A 12 heures, un compteur date avec aiguille pointeur met en lumière la poésie d’une phase de lune, tandis qu’un compteur 24 heures, subtilement positionné à 9 heures, précise l’heure du jour ou de la nuit. Animant l’ensemble, l’ouverture Heart Beat pratiquée sur le cadran à 6 heures attire l’œil sur la roue d’échappement en silicium.

 

Mais ici, avouons-le, ce n’est pas la phase de lune qui tient la vedette, mais plutôt cette roue d’échapement en silicium, véritable fierté de Frédérique Constant. Car le calibre FC-945 Heart Beat Manufacture possède un échappement avec une roue, une ancre et un plateau en silicium moins énergivore qu’un échappement à ancre classique, puisqu’il peut se passer d’huile lubrifiante.

Jaeger-LeCoultre Duomètre à Quantième Lunaire

 

La nouvelle version de la montre Duomètre à Quantième Lunaire de Jaeger-LeCoultre se présente dans un boîtier en or gris 18 carats de 40.5 mm et arbore un cadran immaculé réalisé en émail Grand Feu. On peut y lire les heures, minutes, secondes, le quantième et les phase de lune, comme sur une montre traditionnelle. Toute l’originalité de cette montre réside dans le calibre 381, fondé sur le fameux concept Dual-Wing.

 

Ce mouvement Dual-Wing, qui se caractérise par la présence de deux sources d’énergie indépendantes avec chacun 50 heures de réserve de marche: la première, régulée par l’échappement et le balancier, est entièrement consacrée à la mesure précise de l’écoulement du temps, alors que la deuxième source d’énergie est dédiée à l’affichage des fonctions : heures, minutes, secondes, quantième et phase de lune. Leur synchronisation est assurée par le mécanisme de l’aiguille de la seconde foudroyante.

Montblanc Star Twin Moonphase

La nouvelle Montblanc Star Twin Moonphase met en scène deux complications: un affichage de la date par aiguille dans un compteur situé à 2h et une phase de lune à 6h montrant le visage de notre statellite selon le point de vue de nos deux hémisphères Nord et Sud. L’ensemble se présente sous un aspect joliment désuet, qui rappelle le style du début du XXème siècle.

La Montblanc Star Twin Moonphase rend enfin justice aux riches collectionneurs de montres de l’hémisphère Sud, en associant l’affichage traditionnel des phases de lune dans une fenêtre à la forme spécifique (qui illustre la géométrie de la lune croissante ou décroissante pour l’hémisphère nord) avec une aiguille pour l’âge de la lune exprimé en jours. Cette fine aiguille disposée dans la moitié inférieure du guichet est positionnée exactement à l’opposé du symbole des phases de lune qui permet de visualiser les contours sous lesquels la lune se présente au sud de l’équateur.

Patek Philippe World Time Moon Références 5575 (175ème Anniversaire de la Manufacture)

 

La montre World Time Moon marque le 175ème anniversaire de la manufacture Patek Philippe. Déclinée en version hommes (réf.: 5575) et femmes (réf.: 7175), cette pièce commémorative, associe la tradition des montres à Heure Universelle Patek Philippe, très prisées des collectionneurs, avec un affichage novateur des phases de lune donnant à cette complication poétique un tout nouveau visage.

Les affichages des phases de lune traditionnels recourent à un guichet, doté d’une découpe spéciale, et à un disque orné de deux lunes rondes, qui effectue une rotation sur son axe en deux cycles lunaires. Les visages changeants de l’astre nocturne apparaissent ainsi de manière relativement petites. P

our offrir un spectacle nettement plus grand et plus attrayant, les concepteurs de la Patek Philippe World Time Moon ont développé un mécanisme qui met en vedette l’affichage des phases de lune au centre du cadran. Ce système se compose de deux disques superposés en verre minéral, d’une extrême finesse. Le disque inférieur, réalisé à l’aide d’une technique de métallisation novatrice, s’orne d’un ciel étoilé sur lequel se détache une Lune de grande taille, représentée avec un réalisme quasi photographique – y compris les cratères et les différentes «mers». Il effectue une rotation complète en un cycle lunaire, soit 29,53 jours. Le disque supérieur, fixe, comporte à 12h une métallisation en forme de cœur dont la silhouette, soigneusement étudiée, permet de reproduire la portion visible de la Lune, nuit après nuit, avec une grande précision.

Zenith El Primero 410

Créé en 1969, le calibre 410 allie les performances de son modèle, le calibre El Primero conçu la même année, à un triple quantième et une phase de lune. Ce mouvement se livre cette année dans un design fidèle aux montres Zenith du début des années 70, bien que les lignes du boîtier aient été modifiées.

Se fondant dans le compteur des heures à 6h, la phase de lune décrit les révolutions de l’astre dans un guichet de forme spéciale, avec deux découpes arrondies reproduisant la partie sombre de la lune. Ainsi s’enchaînent les divers visages de l’astre tout au long de son cycle (lune croissante, pleine lune, lune décroissante, nouvelle lune). Le disque portant deux lunes est entraîné par une roue de 59 dents correspondant à deux lunaisons (2 x 29,5 jours).