Un objet réputé d’être réalisé par un artiste doit se faire authentifier pour reconnaître précisément sa valeur. Cela peut se faire par une estimation réelle ou virtuelle. Cependant, quel que soit votre choix, il faut faire appel à des experts pour y parvenir. Comment faire une estimation virtuelle ou en ligne ? Qui sont les mieux qualifiés pour faire l’estimation d’un œuvre d’art ? Et comment procèdent-ils ? À vos écrans !

L’estimation en ligne

Une estimation virtuelle est généralement gratuite. Tout d’abord, vous devez trouver un site web spécialisé dans ce domaine. Il existe plusieurs sites et parmi eux vous pouvez naviguer sur mr-expert.com. Vous pouvez estimer tous vos objets d’art comme : tableau de peinture, dessin, sculptures, estampes, photographie, bande-dessinée, des bijoux ou autres articles de mode. À part l’estimation gratuite, ces sites ne vous demandent pas des engagements. Pour faire une estimation en ligne, il faut tout simplement envoyer au site que vous avez choisi, quelques photos de l’objet à estimer. Ensuite, il est important d’y envoyer une brève description de l’œuvre pour obtenir un pré-examen gratuit. En effet, pour vous faire part de leur analyse, le spécialiste vous donnera les chiffres d’estimation de votre objet d’art. Mais il faut noter que ces chiffres ne sont pas les mêmes entre l’estimation de la réalisation (ou sa valeur pour la vente) et celle de l’assurance ou du remplacement causé par une catastrophe.

Les experts en œuvres d’art

Que vous choisissiez de faire une estimation réelle ou virtuelle, il est préférable de faire appel aux experts puisqu’ils sont les seuls capables de faire l’expertise objet d’art. Cet expert œuvre d’art est le commissaire-priseur qui travaille pour sa maison de vente. En outre, si vous lui donnez votre accord, il peut vendre aux enchères publiquement vos objets. Pour l’estimation de l’objet d’art, les experts peuvent se rendre dans votre maison ou vous rencontrer lors d’un rendez-vous pour faire l’inventaire. La première estimation est donc gratuite et orale. Toutefois, le commissaire-priseur sera dans l’obligation de faire appel à un expert spécialisé pour l’aider à bien préciser l’expertise objet d’art et son estimation. C’est le cas d’un expert bijoux, s’il s’agit bien sûr d’un article de mode sophistiqué et du jamais vue.

La procédure d’estimation des experts

Un expert objet d’art doit toujours être équipé des bons outils nécessaires pour accomplir sa mission. Il devait munir d’une loupe, d’un microscope et d’une lampe Ultra-Violet pour réussir à mettre en évidence quelques réparations ou une ancienne restauration. Il existe plusieurs démarches à suivre pour parvenir à l’estimation objet d’art. Pour commencer, il doit utiliser des documents de source comme catalogue de vente, catalogue raisonné, des publications ou des lettres manuscrites éventuellement. Il peut également chercher des sources sur internet par exemple des bases de données des musées, des galeries d’art ou des fondations. Dans le cas où ces recherches ne sont pas suffisantes, l’expert sera obligé de faire un travail d’investigation. Cela veut dire qu’il mènera une enquête sur les personnes ayant une relation avec l’artiste et l’œuvre. En plus, il fera appel à d’autres experts scientifiques spécialisés pour examiner la couche picturale d’un tableau de peinture par plusieurs techniques de laboratoire. Dans un autre cas, il utilisera l’aide d’un restaurateur d’art nommé également des historiens d’art. Grâces aux connaissances théoriques de ces historiens d’art, l’expert n’aura pas de mal à identifier précisément la provenance de l’objet d’art et d’établir les liens entre les styles, les époques et l’artiste. Le restaurateur d’art utilise très souvent des archives, des inventaires, des biographies et des œuvres conservées dans des musées et institutions pour l’aider à bien préciser l’estimation œuvre d’art comme un tableau, des bijoux, ou des sculptures.