Pour compléter l’article consacré à la montre Maître Cabinotier Astronomica, je me dois de présenter ici la splendide Tour de l’Île, sans doute LA plus grande fierté de Vacheron Constantin, imaginée et réalisée , à l’occasion du 250ème anniversaire de la manufacture genevoise. Et pour cause, il s’agit de la montre-bracelet la plus compliquée du marché, avec 16 complications lisibles sur un affichage doubleface – soit seulement une complication de plus que l’Astronomica. Cette petite merveille horlogère, qui a fait date dans l’histoire de la montre-bracelet et de l’horlogerie en général, n’a été produite qu’à 7 exemplaires.

t

Il aura fallu plus de 10’000 heures de recherche et de développement aux concepteurs et horlogers de Vacheron Constantin pour mettre au point ce pur chef-d’œuvre de technique horlogère, dont le nom de baptême renvoie à l’un des sites historiques de l’illustre maison, situé à côté de l’actuelle Maison Vacheron Constantin au Quai de L’Ile. Un chiffre supplémentaire permet d’appréhender instantanément la densité de ce calibre hors du commun : ce ne sont pas moins de 834 composants qui sont logés dans un boîtier de 47 mm de diamètre. L’exploit est encore mis en exergue par l’obtention du Poinçon de Genève pour ce calibre extrêmement complexe, protégé par un dépôt de brevet portant sur le module d’affichage double-face.

d

Le boîtier en or aux cornes soudées à la main, qui respecte de belles et harmonieuses proportions en dépit de son contenu, se distingue immédiatement par une double saillie symétriquement disposée sur la lunette.

d

Plutôt que de choisir la solution usuelle du verrou enchâssé sur la carrure de la boîte et qui permet d’actionner le mécanisme de répétition minutes à la demande, Vacheron Constantin a résolument opté pour l’innovation : la double excroissance en forme d’ergots située sur la lunette de la montre permet l’armage optimal du mécanisme en répartissant la force entre le pouce et l’index et facilite ainsi l’opération. Le ton est donné, les ingénieurs ont tout repensé de A à Z , pour innover à chaque fois que cela était souhaitable ou pour confirmer les choix de leurs prédécesseurs quand ceux-là s’imposaient naturellement à leur regard critique.

g

L’observation du cadran principal en or jaune argenté, guilloché main, permet d’identifier une gerbe impressionnante de complications, outre l’indication des heures et des minutes. A commencer par, souverain, tout en finesse et gracile, le mécanisme de tourbillon 60 secondes qui s’impose à 6 heures alors qu’à son côté, à 3 h, apparaît la phase de la lune sur un ciel bleu portant une lune en or gravée main.