Musique douce, lumière tamisée, un genou à terre et l’écrin à la main… Tout est paré pour votre demande ! Le seul hic, c’est qu’en ouvrant la boîte, vous vous apercevez que la bague n’est pas vraiment au goût de votre bien-aimée. Pourtant, elle va devoir la mettre pour le restant de sa vie. Comment donc choisir sa bague de fiançailles et éviter que ce scénario ne devienne une triste réalité ? Suivez le guide.

Choisir parmi les différents styles de bagues

Il existe une multitude de modèles de bagues de fiançailles, allant des plus conventionnels au plus moderne. La bague peut, par exemple, se présenter sous forme d’un anneau simple qui rappelle l’alliance de mariage. Ce type est, de manière générale, fabriqué en or blanc, jaune, en platine ou en argent. Vous avez ensuite la bague de fiançailles solitaire, antique, mais indémodable. C’est un anneau ornementé d’une pierre unique, généralement précieuse, dont le diamant. Le solitaire symbolisait l’engagement éternel entre l’homme et la femme, avec la promesse d’être fidèle l’un à l’autre. Un autre modèle de bague peut aussi employer plusieurs pierres, souvent trois. L’essentiel est de toujours garder en tête que la bague choisie doit correspondre au style de vie de celle qui va la porter. En effet, tous les modèles ne sont pas pratiques pour réaliser certaines activités. Repérez les messages subliminaux que votre chérie vous envoie lorsque vous regardez ensemble des catalogues. Imaginez d’ores et déjà quelle alliance pourra aller de pair avec la bague de fiançailles, car elles se porteront toutes deux sur le même doigt. Retrouvez également vos bagues de fiançailles de luxe ici.

Choisir le métal et la pierre pour la bague

La pierre à laquelle on pense en premier lorsqu’on évoque les fiançailles est le diamant. Pierre d’une haute résistance et d’une pureté sans égale, elle se marie avec tout ce que votre campagne portera. Néanmoins, il est aussi le plus onéreux des pierres de fiançailles. Et puisqu’on parle de budget, notez que l’argent est le métal le plus abordable, l’or jaune/rose/blanc le sont moyennement, et le platine est le plus cher. Mais le choix de l’anneau reste une affaire très personnelle et porte plus sur le goût de votre future épouse. Si elle affectionne particulièrement les bijoux en argent, optez pour un anneau en argent ou en or blanc. Dans cette même logique, si elle n’aime pas le rouge, ne prenez pas le rubis. Si elle n’aime pas le diamant, misez sur une pierre fine et de couleur. Par exemple, le saphir d’un bleu profond symbolise l’amour et la fidélité. Le rubis rouge, lui, rappelle le bonheur et la passion. Quant à l’émeraude, il représente la fertilité et l’espérance. Il y a aussi l’aigue-marine qui est symbole de douceur et dispose de plusieurs nuances de bleu : cobalt, fumé, bleu-jaune, sarcelle.

Choisir la bonne taille, la bonne forme et la bonne résistance

Choisir une bague de fiançailles n’est pas qu’une question de style et de goût. Vous devez aussi contrôler la qualité des matériaux, notamment la règle des 4 C : coupe, carat, pureté, taille. Pour plus de sûreté, réclamez un certificat d’authenticité de la pierre. Ensuite, pour choisir la taille de la bague, prenez un des bijoux que votre campagne a l’habitude de porter. Vous avez alors deux choix : soit vous mesurez le diamètre de l’anneau, soit vous comparer la bague avec un baguier téléchargeable en ligne. Une fois la taille bien définie, il est maintenant temps de choisir la forme de la pierre : ovale, rond, en triangle, en cœur, en coussin… Là encore, il est à la fois question de goût et de confort. Pensez aussi à la résistance de la pierre. Effectivement, l’oxydation et les rayures entraînent la détérioration de la bague au fil des années. Le diamant est le plus résistant des minéraux, avec une note de 10 sur l’échelle de Mohs. Après lui se placent le saphir et le rubis avec une note de 9, suivis de l’émeraude et de l’aigue-marine avec 8 points.

Définir le budget pour une bague de fiançailles

Comme il s’agit d’un bijou offert pendant un événement important et à une personne tout aussi importante, il ne faut pas être trop avare. Néanmoins, nul besoin de faire des dépenses astronomiques qui vous feront crouler sous les dettes. Gardez en tête que les fiançailles n’est que le début d’une suite d’événements qui vont encore vous coûter en économie : l’alliance, le mariage, le voyage de noces, etc. Déterminez en amont votre budget et tenez-vous-en. Retenez que ce n’est pas son prix qui en fait sa beauté, mais bien la sincérité de vos sentiments. Les dépenses relatives à la bague de fiançailles dépendent principalement du nombre de carats, de sa qualité, du modèle et du nombre des pierres. Si vous disposez d’un budget assez limité, l’argent et le zirconium feront un beau mariage. Si, en revanche, vous disposez d’un peu plus d’argent, optez pour une alliance platine/diamant.